Twitter : quels sont les meilleurs usages professionnels ?

Twitter : quels sont les meilleurs usages professionnels

Quels sont les meilleurs usages professionnels de Twitter ? Ce n’est pas le premier réseau social. Mais, il entre dans la stratégie social media de bon nombre d’entreprises. Je vous invite à découvrir cette plateforme au travers de quelques chiffres puis de voir les usages professionnels que font les entreprises de cette plateforme :

1° Twitter en quelques chiffres :

Avant d’utiliser Twitter professionnellement, il est intéressant de connaître quelques chiffres.

Twitter a été lancé le 21 mars 2006.

Aujourd’hui en France, la plateforme accueille plus de 16 millions de visiteurs uniques.

Cela veut dire que 17% de français sont sur Twitter : soit un  français sur 5 et 1 internaute sur 4.

L’Audience de Twitter est très qualifiée : 34% de CSP+ contre 29% pour l’ensemble des internautes. (indice 160).

C’est une audience mature : 51% ont entre 25-49 ans et mixte 50/50

Majoritairement mobile,Twitter est le réseau social préféré des entrepreneurs, des journalistes et autres influenceurs.

Professionnellement, Twitter ne doit pas être utilisé en réseau principal. Mais, il est un parfait complément dans une stratégie social media.

2° Quels sont les meilleurs usages professionnels de Twitter  :

Dans l’univers professionnel, Twitter permet tout d’abord d’augmenter sa notoriété.

Ensuite, lorsque l’on est sur les réseaux sociaux, il est important de surveiller son e-réputation et celle de ses concurrents. Twitter est un formidable outil de veille. Il permet également de connaître les attentes de ses clients ou prospects.

Twitter permet de se créer un réseau et de diffuser de l’information. Celle-ci doit être intéressante et pertinente. Il peut s’agir de  liens, d’articles, d’idées…). Cette information est génératrice de débats, de partages et d’engagements. On est loin d’un réseau social visuel tel que Instagram ou Pinterest.

Un usage professionnel important sur Twitter est lié aux entreprises qui ont une stratégie d’influence. Twitter permet de toucher des bloggers, des experts, des journalistes. Il est possible de développer une communication incarnée avec une prise de parole plus décontractée, plus décalée.

Twitter permet dans le cadre professionnel d’afficher sa crédibilité, son expertise. En étant présent sur Twitter, il est plus aisé de s’imposer comme un référent. La curation et les informations que l’on fournit font fonction de recommandation.

Pour gérer les buzz ou les crises, Twitter est le réseau social idéal;

La plateforme permet de plus de développer ses relations publiques en diffusant de l’information rapidement :

  • Présenter ses nouvelles offres,
  • Proposer des partenariats
  • Annoncer un événement.

En matière de relations clients, Twitter permet de fidéliser ses clients grâce à des messages génériques ou  plus directes..

C’est un excellent de Mesure pour vérifier comment est perçue la qualité de ses services ou de ses produits.

Enfin, Twitter permet d’améliorer son référencement et de générer du trafic sur votre site.

Comme vous pouvez le voir, les raisons sont nombreuses de se servir de Twitter pour un usage professionnel.

Réseaux Sociaux : comment créer de l’engagement ?

Réseaux sociaux comment créer de l'engagement

Créer de l’engagement sur les réseaux sociaux est la problématique principale rencontrée par les internautes. Comment faire pour que votre communauté réagisse ? Il n’y a pas de recette miracle. En revanche, une suite de bonnes pratiques peuvent vous apporter des résultats très satisfaisants.

1° Baser votre storytelling sur de l’éphémère créera de l’engagement sur vos réseaux sociaux.

Pour créer de l’engagement sur les réseaux sociaux, il faut innover et attirer l’attention. Comment baser votre storytelling sur de l’éphémère ?

Tout d’abord, créez un sentiment d’urgence. Cela va faire réagir vos abonnés.

Ensuite, suscitez l’envie. Postez des images ou des informations qui donnent envie. Vos abonnés vous seront plus fidèles et vous donneront leur avis pour continuer à être agréablement surpris;

Lorsque vous avez la chance d’avoir une communauté, il faut la valoriser en lui donnant du contenu exclusif. C’est un façon de la remercier de sa fidélité.

Si cela est possible, diffusez du contenu live et immersif.

2° Équilibrez votre storytelling entre curation et création de contenu.

La curation : c’est un élément essentiel pour nourrir vos réseaux sociaux. Elle peut prendre plusieurs formes :

Tout d’abord, cela peut être le partage d’actualités en rapport avec votre activité ou votre environnement.

Par ailleurs, il peut s’agir aussi de partager des liens utiles, informatifs avec vos abonnés. Vous faites preuve alors de votre expertise et de vos connaissances.

Sinon, votre storytelling peut prendre la forme d’une revue de presse en fonction de votre secteur d’activité et de la cible à laquelle vous vous adressez.

Une autre façon de nourrir votre storytelling est de partager votre veille sur un marché, un secteur. Là aussi, cela va dépendre de votre cible.

Les citations sont également un bon moyen de nourrir votre storytelling.

La création : c‘est une partie plus délicate. Mais c’est elle qui va vous distinguer des autres profils ou pages.

Assez facilement, vous pouvez choisir d’annoncer un article de blog ou d’en publier un extrait.

Ne jamais oublier d’ajouter des visuels à ce que vous publier. Cela facilitera la lecture et la compréhension (photos, vidéos, gifs animés).

  • Livres blancs, e-book
  • Témoignages clients, expériences utilisateurs,
  • Sondages, votes, concours d’idées,
  • Fiches conseils,
  • Infographies;

3° Soyez humains, c’est la meilleure façon de créer de l’engagement.

En tout premier lieu, il faut créer une relation entre votre marque, votre entreprise et votre communauté.

Ensuite, il vous faut Incarner la marque. Le visiteur doit pouvoir se la représenter, se l’approprier.

Les gens ont besoin de positivité : ayez de l’humour, apportez leur du bonheur, rendez les heureux.

Le plus souvent, oubliez la vente. Proposez à votre communauté des conseils, de la valeur ajoutée. Posez-vous la question : qu’apportez-vous à l’internaute ? Si vous les intéresser, ils engageront avec vos publications.

Il est essentiel que vous soyez intéressant avant d’être intéressé. Les transformations se feront dans un deuxième temps.

N’oubliez jamais que les internautes naviguent principalement sur leur smartphone : pensez Mobile !

Prenez soin des ambassadeurs de votre marque. Ce sont vos alliés, donnez leur du pouvoir.

Proposez des CTA (call to action) et posez des questions pertinentes. Les gens adorent qu’on leur demande leur avis.

Enfin, n’hésitez pas à solliciter votre communauté et demandez lui de partager vos posts et vos publications. Vous connaissez l’adage : qui ne demande rien, n’a rien !

En un mot : INTERAGISSEZ !

Réseaux sociaux : Pourquoi le contenu est essentiel

Réseaux sociaux : pourquoi le contenu est essentiel

Le contenu est essentiel sur les réseaux sociaux. En effet, les réseaux sociaux participent amplement à la stratégie Inbound marketing ou « marketing entrant « . C’est à dire qu’ils contribuent à faire venir le client à soi plutôt que d’aller le chercher. Pour être partagés sur les réseaux sociaux, les contenus doivent être : qualitatifs et informatifs, non intrusifs et incitatifs.
Voici les règles essentielles à appliquer pour publier un contenu attractif.

1° Les règles essentielles pour un contenu attractif.

Tout d’abord, Il est nécessaire de choisir sa ligne éditoriale avec soin. il faut bien la définir en fonction de sa cible. Pour cela, il est important d’avoir bien établi son persona. Il va falloir adapter sa ligne éditoriale à chaque média car elle va conditionner plusieurs éléments :

Les verbatims


La sélection des mots ne sera pas la même en fonction de la plateforme sur laquelle on écrit.

Le type de contenu

Ce sont par exemple les textes, images, vidéos, gifs. C’est le choix de la plateforme sociale qui conditionne le type de contenu. Instagram et Pinterest sont plus visuelles et inspirationnelles. En revanche, Linkedin ou Twitter seront plus informatives.

Le ton à employer

Il sera plus professionnel sur une plateforme telle que Linkedin, plus « friendly » sur Facebook ou Instagram. Twitter nous permet d’être plus polémique et l’humour est toujours le bien-venu. A vous de voir en fonction de votre cible s’il vaut mieux tutoyer ou vouvoyer votre communauté.

2° Le planning rédactionnel.

Le planning rédactionnel est important. Le calendrier rédactionnel vous permet de choisir à l’avance un contenu pertinent, en adéquation avec l’actualité de votre entreprise. Il n’y a rien de pire que de publier juste pour être présent, en ayant rien à dire ! C’est à la suite de la stratégie social média que l’on élabore dans un premier temps le planning rédactionnel. Par la suite, il est important d’avoir toujours plusieurs semaines d’avance. Cela n’empêche en rien de réagir à l’actualité chaude si elle s’y prête.

Première étape, lister tous les « marronniers » de l’entité et toutes les opportunités de prises de paroles (les  journées mondiales, les salons et  les events pro ….). Toutes les entreprises le font. Aussi, tâcher de trouver un angle original qui corresponde à votre entité.

Ensuite, il faut répertorier tous les contenus à disposition et non encore publiés dans l’entreprise. Le manque d’images et d’illustrations pour ses publications est un problème fréquent pour le community manager. Ensuite, c’est en découvrant les archives et les contenus disponibles que les idées naissent. Encore faut-il ensuite les rendre cohérentes dans votre fil de publication.

Pour les nouveaux contenus, vous devez programmer et anticiper les temps de production afin de ne pas travailler dans l’urgence et de pouvoir offrir un contenu de qualité.

Pour compléter le contenu existant ou nouvellement produit de l’entreprise, vous allez mettre en place une veille pour la curation. Le contenu récupéré sur d’autres supports vous apportera de nouvelles publications. Attention de bien citer vos sources !

Enfin, prévoyez des rendez-vous sur vos réseaux sociaux pour héberger ou présenter le contenu de vos utilisateurs (si cela est cohérent) et de vos partenaires.

On le voit bien, publier du contenu pour les réseaux sociaux est un travail de longue haleine, qui demande de la réflexion, de l’organisation et de la créativité.

Interagir sur les réseaux sociaux : écueils à éviter et « best practices » à respecter

interagir sur les réseaux sociaux

Grâce aux réseaux sociaux vous avez la formidable opportunité d’interagir et d’échanger avec votre communauté. Il est essentiel d’entretenir cette relation que vous venez d’engager. Pour cela, il y a un certain nombre d’écueils à éviter et des best practices à respecter.

1° Les écueils à éviter

Pour interagir correctement sur les réseaux sociaux, vous devez dans un premier temps faire attention à ne pas considérer les médias sociaux comme un deuxième site, une deuxième vitrine. Votre communication ne doit pas être que verticale. Bien au contraire, vous devez vous en servir comme un lieu d’échanges et de partages.

Vous devez faire attention à ne pas parler que de votre entreprise, ne présenter que vos produits et services. En revanche, il vous faut aborder des sujets qui concernent votre cible.

En effet, les médias sociaux ne sont pas que des placards publicitaires qui vous permettent de faire la promotion de vos produits. Vous pourrez bien sûr vous en servir de temps en temps.

Il est important de considérer les réseaux sociaux font partie d’une stratégie globale de communication. Ils ne sont pas qu’un « tuyau » de plus. Il faut les utiliser pour la partie « échange » avec votre communauté.

Enfin, vous ne devez jamais oublier que de nos jours, la place du consommateur a changé. Celui-ci est devenu un partenaire qui a pleine conscience de ses actes et ne veut pas être négligé.

2° Quelques best practices

Nous avons vu comment animer une communauté en évitant certains écueils. Mais cela ne suffit pas pour les fidéliser. Les personnes qui vous suivent et interagissent avec vous méritent plus que quelques échanges.

C’est pour cela que l’animation passe aussi par des expériences #IRL, c’est à dire dans la vraie vie :

  • Créer des événements, remises de prix, conférences ….
  • Remercier la fidélité et l’engagement par des cadeaux pour différentes occasions (anniversaire par exemple). Les cadeaux peuvent prendre la forme d’exclusivités, des avant-premières ou des tests de nouveaux produits, ….
  • Proposer des expériences de marques.
  • Inviter certains abonnés en tant que VIP à des événements : tournage d’une émission, d’un spot, défilé, soirée de lancement, remise de prix…

En fonction de votre activité et de votre communauté, de nombreuses possibilités s’offriront à vous. Il est donc important comme pour le calendrier rédactionnel de planifier les éléments à l’avance.

Comment engager, animer, fidéliser sa communauté sur les réseaux sociaux.

Engager sa communauté

Comment engager, animer et fidéliser sa communauté sur les réseaux sociaux? Ces trois questions sont primordiales. Il n’y a malheureusement pas de recettes miracles. C’est un long faisceau d’actions qui va vous permettre d’arriver à des résultats satisfaisants.

1° Engager sa communauté

Tout d’abord, il faut être conscient qu’obtenir de l’engagement sur les réseaux sociaux prend du temps. C’est le fruit d’un travail régulier et constant. Au démarrage, c’est un travail quotidien !

En tout premier lieu, il vous faut trouver des sujets pour engager la conversation et trouver le moyen de provoquer les échanges.

Une fois que vous aurez des commentaires, il faut prendre soin d’y répondre.

De même, vous répondrez à toutes les questions de votre communauté : demandes de renseignements, avis postés, etc… Il n’y a rien de pire que de parler à un mur. Si les internautes s’intéressent à votre marque, la moindre des choses est de leur répondre. Par ailleurs, il sera nécessaire de vous adapter aux interactions !

Pour créer de l’engagement, il ne faut pas avoir une démarche marketing verticale descendante, communiquer en tant qu’annonceur. Tâchez de Limiter votre auto-promo (10% grand maximum). Au contraire, vous devez vous positionner comme un partenaire qui va apporter de l’information, des conseils.

2° Animer sa communauté

En tout premier lieu, vous devrez respecter le planning éditorial (un minima) sans vous privez pas d’être réactif face aux opportunités. Ensuite, après avoir choisi le ton adapté à votre audience, vous aurez à respecter la ligne éditoriale.

Les internautes apprécient qu’on leur demande leur avis et qu’on les sollicite pour contribuer à la vie de la communauté : Pour cela, n’hésitez pas à faire des appels au commentaire ou à contribution. Pensez à instaurer des rendez-vous récurrents qu’ils auront plaisir à retrouver. Proposez des sondages sur vos produits, vos services, ce qu’ils aimeraient, etc…Organisez des concours (pas trop fréquemment).

Il faut prendre soin d’avoir un dialogue ancré dans la réalité et l’actualité afin de créer un sentiment de proximité. Vous vivez les mêmes choses aux mêmes moments.

En partant du même principe, vous devez établir un dialogue de proximité. Cela passe par des expressions simples :  bonjour, bon week-end, bonnes vacances…

Enfin, n’hésitez pas à soutenir des causes fédératrices qui vous permettront de vous rassembler sur les mêmes valeurs.

L’animation d’une communauté implique de laisser à l’internaute la possibilité de s’exprimer, de s’adresser à la marque mais aussi aux autres membres de la communauté. C’est une véritable démarche communautaire : La communauté faisant partie intégrante de la marque.

Il est donc souhaitable de la remercier quand elle connait des succès et de mettre en avant les meilleurs contributeurs.

3° Fidéliser et fédérer sa communauté

Il faut être attentif à sa communauté pour créer un lien pérenne. Ce lien doit être personnalisé.

Pour cela, vous devez rester concentré sur les profils cibles afin de traiter des sujets qui intéressent votre audience.

De même, pensez à donner des informations qui répondent aux questions régulièrement posées par les utilisateurs au service client par exemple …

Publiez des avis et des conseils, du contenu utile à votre communauté tout en étant original, transparent et authentique

Privilégiez la qualité sur la quantité. Voici les périodicités souhaitables pour certains médias sociaux : au moins un tweet par jour ; 2 à 5 posts par semaine sur Facebook (si l’entité n’est pas trop importante), 5 posts Instagram et au moins 2 ou 3 pour Linkedin. Bien sûr, il faut adapter ses moyennes à votre secteur d’activité et à votre actualité.

Enfin et c’est très important, optez pour l’humour : animer une communauté c’est la distraire, la faire rire, créer un besoin, un rendez-vous.

En résumé, comme pour toutes relations humaines, votre communauté nécessite de nombreuses attentions. En étant assidu et attentif, vous pourrez sans difficulté engager, animer et fidéliser votre communauté.

Démarrer sur les réseaux sociaux : le mode d’emploi

Démarrer sur les réseaux sociaux

Démarrer sur les réseaux sociaux est toujours une étape importante pour les entreprises. Comment se jeter dans le grand bain du social media ? Il est préférable de ne pas commettre d’erreur dès le départ. Vous avez donc choisi une ou plusieurs plateformes et vous souhaitez créer ou reprendre une page ou un profil : voici le mode d’emploi pour débuter sur les réseaux sociaux.

1°Démarrer sur les réseaux sociaux.

Tout d’abord pour démarrer sur les réseaux sociaux, il est préférable de suivre ce premier conseil : On rentre « par la petite porte». Avant de créer ses premiers posts et publications, il faut prendre soin de bien compléter sa page ou son profil  avec les éléments suivants :

  • Photo de Profil,
  • Photo de couverture,
  • Bio ou « à propos » bien renseignés…

Ensuite, en fonction du calendrier établi et de la ligne éditoriale choisie, on créé plusieurs posts ou tweets pour nourrir son profil. Puis, on observe les réactions : les likes, les commentaires, les partages. On écoute et l’on commence à répondre.

Parallèlement, il vous faut chercher d’autres pages et profils à suivre afin de nourrir votre réflexion.

Enfin, vous pouvez commencer à inviter des personnes à vous suivre. Démarrez en invitant votre premier cercle (les personnes que vous connaissez vraiment). Ainsi, Facebook permet d’utiliser sa liste d’amis personnels pour recommander la page.

2° Développer votre communauté

Vous avez démarré votre présence sur les réseaux sociaux. Désormais, il faut vous faire connaître. Vous pouvez utiliser tous les outils de communication et de marketing dont vous disposez :

Mentionnez l’existence des profils et pages sur tous les supports de communication de votre entreprise : signatures de mail, cartes de visite, flyers, brochures, mobilier sur les salons, cartes de fidélité…) y compris dans es  campagnes de publicité.

Pourquoi en pas faire une campagne d’e-mailing pour annoncer votre présence ou tenter un concours à l’occasion du lancement ?

Par ailleurs, pensez à ajouter des boutons Social Media sur le site internet et le blog ….

Enfin, n’hésitez pas à Inviter les internautes à vous suivre…

Démarrer sur les réseaux sociaux et développer sa communauté n’est pas compliqué. En suivant les quelques conseils de ce mode d’emploi vous devriez y arriver :  A vous de « jouer » !

Instagram : comment créer son compte

Soyez vigilant avec votre profil. C’est votre carte d’identité, votre CV sur Instagram.

Il doit donner envie de vous suivre. Pensez à mettre votre logo, le nom de votre société si cela est possible.

Renseigner la bio avec les éléments essentiels que vous souhaitez mettre en avant.

Ajouter le lien de redirection vers votre site.

 
 

Qu’est-ce que l’influence sur le web ?

Littéralement, « l’influence » désigne un flux. C’est une puissance indéterminée, d’essence irrationnelle. Un mécanisme de persuasion aujourd’hui amplifié par le numérique. Le Web est un immense espace d’expression avec des dynamiques nouvelles. Avec l’explosion des réseaux sociaux, il devient par excellence, le média d’influence. Les marques se sont tout de suite engagées dans cette quête d’influenceurs sur les réseaux sociaux.…

De nos jours, c’est sur Internet que l’on gagne ou que l’on perd les grandes batailles d’images et d’idées. Les êtres d’autorité façonnent le raisonnement de leurs publics pour convaincre. À l’inverse, les influenceurs mettent en scène des arguments sensibles pour persuader leur communauté. Sur internet, ce qui prime c’est l’émotion, le spectaculaire, il est facile de se mettre en scène pour jouer de son influence.