Stratégie de marketing d’influence sur Instagram : le mode d’emploi

Stratégie de marketing d’influence sur Instagram : le mode d’emploi
stratégie de marketing d'influence sur Instagram

Quel est le mode d’emploi pour une bonne stratégie de marketing d’influence sur Instagram ?

Il est important d’avoir le bon mode d’emploi pour une stratégie de marketing d’influence sur Instagram. Tout d’abord qu’est-ce qu’une stratégie d’influence ? Cela consiste à travailler avec des influenceurs sur Instagram. C’est une opération qui est particulièrement en vogue en ce moment dans les stratégies de communication des annonceurs.

En effet, les influenceurs sont des leaders d’option. Avoir une stratégie de marketing d’influence et collaborer avec eux permet de développer la notoriété de sa marque. Par ailleurs, cela vous aide à accroître le nombre de vos abonnés et peut même, vous permet de faire des ventes sur votre site.

C’est pourquoi, je vous propose de voir ce qu’est le marketing d’influence et combien il coûte. Nous aborderons ensuite les différences liées à la taille des communautés et comment trouver les influenceurs qui correspondent à votre entreprise. Enfin, nous verrons quelles sont les règles à suivre pour rester dans la légalité et comment mesurer les résultats d’une stratégie de marketing d’influence.

1) Qu’est-ce que le marketing d’influence et quel est son utilité pour votre entreprise ?

Le marketing d’influence sur Instagram se traduit par des publications sponsorisées. Celles-ci sont de plus en plus nombreuses sur cette plateforme.

En effet, c’est un marché qui est en pleine explosion. L’organisme Hubspot estime qu’il devrait atteindre les 8 milliards de dollars en 2020 contre 7 milliards prévus en 2019. C’est sur Instagram que le marché des publications sponsorisées se développe principalement car la plateforme offre des possibilités nombreuses et rapides de toucher de nouvelles audiences

De nos jours, les consommateurs ne font plus confiance aux marques. Aussi, lorsqu’un intermédiaire célèbre ou moins célèbre leurs recommande un produit ils ont plus facilement tendance à lui apporter du crédit. Cela est un booster formidable dans l’acte d’achat. C’est donc la confiance qu’il inspire qui est recherchée par les marques lorsqu’elles font appel à un influenceur. Cela correspond à un conseil et remplace le « bouche à oreille ». Cela facilite et encourage l’acte d’achat en tranquillisant le consommateur.

L’authenticité du ton et du contenu de la publication est capitale. Lorsqu’un influenceur est spécialisé dans un secteur ou une niche précise, les abonnés considèrent qu’il est une référence qui est apte à les guider à mieux consommer selon leurs besoins ou leurs envies.

2) Quel coût pour une stratégie de Marketing d’influence sur Instagram ?

C’est une donnée qu’il est très difficile d’appréhender pour les marques. Comment évaluer le coût d’un influenceur ? Combien faut-il investir pour une stratégie de marketing d’influence efficace ?

Tout le monde est d’accord pour convenir que le marketing d’influence est nécessaire pour développer sa notoriété et son image. Mais quel est son coût. Quelle différence de tarifs entre un Instagrameur star et un micro ou un nano influenceur ?

De nombreux critères rentrent en ligne de compte : le nombre d’abonnés bien sûr, mais également le taux d’engagement. En effet, cela ne sert à rien de toucher une importante communauté si celle-ci n’est pas engagée. Ensuite, le secteur d’activité dans lequel opèrent les influenceurs importe également dans l’évaluation du tarif. Enfin, l’antériorité de l’activité de l’influenceur. Un influenceur qui débute acceptera plus facilement des « gifts » ‘cadeaux) ou des tarifs abordables pour se constituer un historique et un portefeuille de marques. Tout dépend aussi du type de publication réalisée, un post, une Story, un article de blog, un concours, etc..

Le mieux est de se faire un benchmark en interrogeant plusieurs influenceurs et en comparant les prix.

3) Comment collaborer avec les micro & nano influenceurs quand on est une PME ?

Pour les PME, les gros influenceurs sont le plus souvent inaccessibles. Cependant, il est tout à fait possible d’avoir une stratégie d’influence efficace avec un budget plus raisonnable.

Pour cela, il suffit de démarrer des partenariats avec des influenceurs qui ont des communautés plus réduites et de compenser la taille de ses communautés par leur engagement. C’est là qu’interviennent les micro et les nano-influenceurs.

Qu’appelle-t-on un micro-influenceur ? C’est un influenceur dont la communauté va de 10 000 à 100 000 abonnés alors que le nano-influenceur a une communauté inférieure à 10 000 abonnés.

Ces deux types d’influenceurs ne jouent pas dans la « cour des grands » et ne sont pas célèbres. Cependant, leur force est liée à leur accessibilité. Les internautes peuvent s’identifier plus facilement. Leur consommation s’apparente à la nôtre et leurs conseils nous touchent plus facilement. Les influenceurs célèbres sont souvent regardés mais peu copiés.

L’atout des influenceurs qui ont une petite communauté réside aussi et principalement dans l’authenticité de leur compte. En effet, les internautes se méfient des influenceurs dont la présence sur Instagram s’apparente à une profession et n’est que le prétexte à gagner de l’argent. Les recommandations perdent toute leur valeur puisque derrière se trouve une action marketing payée par la marque. Les influenceurs à petite communauté partagent souvent une passion, un centre d’intérêt. Les recommandations sont perçues comme un conseil, une astuce partagée.

De fait, comme leur audience est moins importante, ils sont meilleur marché et le coût des partenariats est plus abordable. Faire confiance à un influenceur qui démarre peut être sur le moyen ou long terme un bon investissement. Car il vous sera reconnaissant de l’avoir soutenu à ses débuts et vous profiterez de tarifs préférentiels gratifiant votre fidélité.

4) Comment repérer et choisir les influenceurs en affinité avec votre entreprise ?

Les influenceurs sont nombreux. Le ton et le positionnement de leur compte sont différents. Il est tout d’abord important de repérer ceux qui seront en affinité avec votre marque et son univers. Votre image va être associée à celle du compte, vous ne devez pas le regretter. Ensuite, il est important de définir les objectifs de votre campagne d’influence. Est-ce de la notoriété de l’image, du recrutement ?

Ainsi, si vous souhaitez générer beaucoup d’engagement, il est inutile de choisir des gros influenceurs trop onéreux. Il est préférable de travailler avec des micro-influenceurs dont les communautés réduites auront de meilleurs taux d’engagement. En revanche, pour accroître votre notoriété, il vaudra mieux choisir des influenceurs qui bénéficient d’une importante portée.

A) Vérifiez Le taux d’engagement moyen

Il est important de vérifier si la communauté interagit sur le compte. Y a-t-il de nombreux like, partages, commentaires. Il faut rapporter ces derniers à la taille de la communauté et calculer le taux d’engagement. Celui-ci est le marqueur de l’attention que porte la communauté aux contenus postés par l’influenceur et de son passage à l’acte. Il suffit d’additionner les likes, partages, commentaires. Puis vous divisez par le nombre d’abonnés et vous multipliez par 100. Vous avez le taux d’engagement.

En général, il est attendu des taux d’engagement entre 2% et 3% minimum.

B) Assurez vous de l’affinité des abonnés de l’influenceur

De même, vous devez vous assurez de deux choses en ce qui concerne les abonnés. D’une part, qu’il s’agit bien de vrais abonnés et non des followers achetés ou échangés entre influenceurs. D’autre part, que la communauté de l’influenceur ou des influenceurs choisi(s) est bien en affinité avec votre coeur de cible.

C) Étudiez le contenu posté par l’influenceur

Comme vous avez vérifié l’authenticité des abonnés, vous devez étudier le contenu et la qualité des posts sur les différents réseaux sociaux. Vérifiez qu’il existe une stratégie de contenu, qu’elle soit cohérente et en affinité avec les valeurs de votre marque.

La personne choisie doit avoir une influence relativement homogène sur chacun des réseaux où elle est présente.

D) Comparez les tarifs pour une bonne stratégie de marketing d’influence

Ainsi, pour les influenceurs qui ont de petite communauté, les contre-parties financières sont peu élevées ou rares. Une politique de « gifts » suffit le plus souvent. Offrir un de vos produits ou un services sera suffisant pour avoir en échange une citation dans un post.

En revanche, pour les comptes plus importants, une contre-partie financière est nécessaire. Il faut prévoir un budget comme pour une campagne de publicité même si cela est tout de même moins onéreux. Il faut donc faire une étude et intégrer ses dépenses dans votre plan de communication.

5) Quelle législation pour les posts sponsorisés?

Ces dernières années, la législation française a évolué. Partant de rien, elle a fini par mettre en place une certaine rigueur en ce qui concerne la transparence pour les posts rémunérés. Il était important que les internautes puissent identifier comme pour la presse, les contenus qui sont en réalité de la publicité.

De fait, l’influenceur doit mentionner dans la légende qui accompagne le post qu’il s’agit d’un partenariat ou d’un collaboration payée. C’est pour cela que les mots-clés suivants sont utilisés :

  • #ad
  • #advertising
  • #promo
  • #sponsorisé
  • #collab

6) Comment mesurer les retombées d’une opération de stratégie de marketing d’influence sur Instagram ?

Une fois la collaboration réalisée, la question se pose de savoir comment mesurer ses retombées. En effet, vous avez besoin de calculer votre retour sur investissement et vérifier si votre budget n’a pas été dépensé inutilement.

Avant toute chose, vous devez avoir défini les objectifs alloués à la collaboration et les métriques qui lui correspondent. S’agit-il de notoriété, d’engagement, de gagner de nouveaux abonnés ou de réaliser des ventes sur votre site ?

Ainsi, les principaux métriques de performances d’une opération de marketing d’influence sont :

  • le taux d’engagement : likes, commentaires, partages privés, etc… rapportés à la communauté.
  • l’image de la marque : analyse du contenu des commentaires, comment les internautes parlent de vos produits & services.
  • le trafic du site web : nombre de clients visitant votre site à la suite de la collaboration.
  • les ventes : nombre d’achats convertis et chiffre d’affaires généré par ces ventes.

 

Qu

Fermer le menu